Révélations: Tracer met la communauté en émoi en buvant du thé.

C’est un véritable séisme pour la communauté, dans sa dernière bande-dessinée, consacrée aux fêtes de Noël.
On y voit clairement Tracer, le personnage mascotte d’Overwatch boire… un thé avec une rondelle de citron.

Le choc est immense pour les fans. Les buveurs de café montent rapidement au créneau pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme une trahison de la part de Blizzard.

De leur côté les adeptes de thé se réjouissent. Amandine R. déclare à ce propos: “C’est un véritable soulagement pour notre communauté.une vrai reconnaissance dans ce monde gouverné par l’omniprésence du café. Aimer le thé n’est pas toujours facile, vous savez. on arrête pas de dire que ce n’est pas ‘normal’. Mais j’aime le thé, c’est tout. C’est une vrai joie pour nous que Tracer ose exposer ainsi ses préférences. Et Blizzard a fait un choix très courageux”

Un déchaînement de haine.

Mais rapidement, un torrent de haine se déverse sur les réseaux sociaux. On voit fleurir partout des commentaires théinophobe. Des adeptes du café demandent à ce qu’on leur rembourse le jeu. La diffusion de la bande dessinée a d’ailleurs été bloquée au Costa-Rica, pays producteur de café, où boire du thé est illégal.

Plus proche de nous, des actes de vandalisme ont eu lieu à Paris dans des salons de Thé.

De nombreux jeunes fans de Tracer semblent déboussolés. Comme Kévin M. qui n’a pas hésité à briser toutes les théières de son domicile, au grand désarroi de ses parents. “nous avons pourtant essayé de l’éduquer dans la tolérance. Je ne sais pas où nous avons échoué”, déclare d’ailleurs sa mère en larmes. Kévin risque 3000 euros d’amende et 6 mois de prison pour ces actes.

Pourtant, certain site web consacré à Overwatch semblent tout simplement passer cette information capitale sous silence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *